Les Stades les plus insolites au monde

Cet article référence les stades les plus insolites au monde.Insolites par leurs caractéristiques, leur situation, leur forme ou leur utilité. Cette sélection originale va vous faire voyage à travers de nombreux pays où le football a toujours un impact important sur la population même dans les endroits les plus retirés.

Qeqertarsuaq Stadium (Groenland)

Paysages magnifiques pour des conditions de jeu extrêmes. Le football a pris un part importante au Groenland. Le premier championnat date de 1958 et l’engouement pour ce sport n’a fait qu’accroitre au fil des années. Aujourd’hui, environ 10% de la population du pays pratique le football. Les matchs officiels ont lieu entre le mois de mai et le mois de septembre, lorsque les conditions climatiques sont les moins rudes. Très peu de joueurs peuvent se vanter d’avoir pu jouer à quelques dizaines de mètres d’un Iceberg… Stade de foot insolite par excellence.


Great Strahov Stadium (Tchéquie)

Dans sa plus grande configuration, ce complexe sportif hors norme peut accueillir 220.000 personnes. Conçu originellement en bois en 1926, ce stade est connu pour avoir accueilli de nombreux concerts tel que les Rolling stones, Pink Floyd ou même U2. A partir de 1948, suite au Printemps de Prague, le stade a connu les grands rassemblements sportifs communistes. Il n’a jamais été utilisé pour les grandes compétitions de football. Aujourd’hui, il sert de stade d’entrainement, notamment pour le Sparta Prague.


Timsah Arena (Turquie)

Ce stade d’une capacité de 45.000 personnes a été construit à Bursa en Turquie. Il est le stade officiel du Bursaspor dont les couleurs du club sont le vert et le blanc. Il a la particularité d’avoir la forme d’un serpent en boule avec la bouche ouverte.


Alpensia Stadium (Corée du Sud)

Complexe sportif composé d’un centre de saut à ski. Celui-ci est utilisé pendant la période hivernale et d’un stade de football avec tribune. Celui-ci est situé à Pyeongchang en Corée du Sud. Il a été utilisé durant les jeux olympique d’hivers en 2018.


Cierny Balog Stadium (Slovaquie)

Cierny Balog est une commune de la Slovaquie qui a été traversée pendant de nombreuses années par le chemin de fer du Čierny Hron. Créé en 1908, ce réseau ferroviaire à vocation forestière transportait le bois des forêts jusqu’en 1982. Celui ci a été classé au patrimoine national et réouvert par des passionnés qui souhaitaient réutiliser la ligne pour le tourisme local. Seulement entre temps, un terrain de football a été créé le long du chemin de fer à l’abandon. C’est pour cela qu’aujourd’hui, il n’est pas rare de voir, durant une rencontre sportive, une locomotive transporter des touristes entre la ligne de touche et les tribunes. C’est un stade de foot insolite que l’on retrouve nulle part ailleurs.


Dumbarton The Rock Stadium (Ecosse)

C’est à Dumbarton en Ecosse que l’on retrouve ce stade construit sur d’anciens chantiers navals appartenant à William Denny and Brothers. Il tire son nom de l’énorme rocher qui le côtoie sur lequel est implanté le château de Dumbarton. Ce stade est régulièrement utilisé par l’équipe nationale et le club résident est le Dumbarton FC. C’est sa situation géographique qui rend ce stade de foot insolite


Mercedes Benz Stadium (USA)

Situé dans la ville d’Atlanta aux États Unis, le Mercedes-Benz Stadium a été construit entre 2014 et 2017. Il accueille le football et le football américain et, a coûté la modique somme de 1,6 milliards de dollars. C’est un magnifique stade bourrée de technologie, qui a la particularité de voir sa toiture s’ouvrir en étoile. Il peut accueillir jusqu’à 83.000 personnes dans certaines conditions.

https://www.mercedesbenzstadium.com


Stadium 974 (Qatar)

Créé au Qatar pour la coupe du monde 2022, le Stade 974 tient son nom du nombre de Contener qui le compose. C’est le premier stade dit “démontable”. Il permet d’accueillir 44.000 personnes lors des rencontres. En l’état les matériaux utilisés pour la fabrication du stade ont une empreinte carbone plus importante que pour la construction d’un stade classique. Il faut que le stade servent sur plusieurs sites différents afin de devenir écologiquement rentable.


The Float At Marina Bay (Singapour)

Complexe polyvalent composé de 15 pontons reliés entre eux, The Float @ Marina Bay est un stade original avec un environnement très moderne. Il est situé dans le centre ville de Singapour. Il peut accueillir 27.000 personnes dans ses tribunes positionnées sur la terre ferme. Une expérience hors du commun.


Rungrado 1st of May Stadium (Corée du Nord)

Considéré comme le plus grand stade du monde avec une capacité de 150.000 personnes, Rungrado 1st of May Stadium est un stade multi-activités situé à Pyongyang en Corée du Nord. Ce stade est connu surtout comme  le lieu de spectacles massifs célébrant le président et la nation nord-coréenne.


Estadio Daniel Alcides Carrion (Pérou)

Stade polyvalent situé à Cerro de Pasco, au Pérou. Il est considéré comme le stade le plus haut du monde. Culminant à une hauteur de 4338m, le taux d’oxygène est nettement amoindri et cela apporte un très gros avantage à l’équipe locale qui ne perd que très rarement ses matchs à domicile.


Henningsvaer Stadium (Norvège)

Terrain situé sur une presqu’île à proximité des fjords, aucune tribune pour le public et pourtant, les habitants sont très fiers de leur stade qui a l’une des situations les plus belles et extraordinaires au monde. C’est un stade de foot insolite et magnifique.


Longgang Stadium (Chine)

Structure polyvalente pouvant accueillir 60.334 spectateurs. C’est le stade du centre sportif de l’Universiade de Shenzhen en Chine. De part sa forme particulière et son esthétique faite de polygones, ce stade se démarque par son design remarquable.


Mmabatho Stadium et ODI Stadium (Afrique du Sud)

Ces 2 stades jumeaux au style unique font partie de l’histoire du pays mais n’ont pas emporté un fort succès auprès du public. Distance trop éloignée du terrain, sièges mal orientés rendant la vision des matchs très compliquée, ils sont la lubie d’un dictateur en place dans les années 80 qui voulait assoir son pouvoir. Non retenus par la FIFA pour la coupe du monde 2010 alors qu’ils font partie des plus grands stades du pays, ils sont aujourd’hui à l’abandon.

Voir aussi notre article sur : Règlement de l’UEFA sur l’infrastructure des stades